Février 2022

ADMINISTRATION GENERALE

5 février, Sœur Monique Couture et moi-même avons eu la joie de participer à la célébration d’accueil par les sœurs de la province de RSA de la nouvelle Supérieure provinciale Joséphine Maseko et de ses conseillères.

9 février, Sœur Monique repartait pour la France.

11 février, nous avons eu la joie d’accueillir sœurs Jeannine Sourice et Julia Bemaso à la maison provinciale à Durban.

Visite canonique

Du 12 au 24 février, j’ai effectué ma visite canonique au Lesotho.

Sœurs Jeannine Sourice, Julia Bemaso et Claudia Ngema m’ont accompagnée. Pour Jeannine et Julia, c’est une découverte des lieux de vie et d’insertion apostolique des sœurs. Un temps de rencontre avec les membres de la communauté était prévu soit avant soit après la visite canonique. C’est une occasion de faire plus amples connaissances et d’entendre les réalités des unes et des autres.

En plus de la visite canonique, nous avons eu des réunions avec le Conseil provincial. Sœur Claudia a travaillé avec les membres de la commission économique.

Je laisse la parole à sœur Julia Bemaso qui a accepté de partager ce qu’elle a vécu ou ce qui l’a marquée au cours de notre séjour au Lesotho.

Ma visite au Lesotho (Sœur Julia Bemaso, conseillère générale)

« Sœur Jeannine Sourice et moi-même sommes arrivées en RSA le 11 février. Suite à notre objectif de connaitre davantage les sœurs de chaque province, du 12 février au 24 nous avons visité la province du Lesotho en commençant avec les communautés de Maseru, Rose Giet Masana puis Sekake. Pour moi, ce qui est toujours touchant, c’est le bon accueil que chaque communauté nous a réservé. Mais l’accueil par les sœurs du secteur de Qacha a été très spécial. En effet, les sœurs des différentes communautés et un groupe de 15 étudiantes réparties dans 5 voitures toutes décorées de ballons de couleur sont venues à notre rencontre à quelques kilomètres de la maison provinciale. Vous pouvez imaginer le cortège de voitures des sœurs passant dans la rue, klaxonnant et les étudiantes debout dans la benne d’une voiture chantaient avec joie tout en agitant les ballons. Leur joie était telle que les passants, adultes ou enfants dansaient au rythme des chants des jeunes.

A notre arrivée à la maison provinciale, quelques sœurs de l’infirmerie étaient là pour nous accueillir. C’était beau. Dès le lendemain, nous avons eu la joie de partager le repas du midi avec elles.  Lors de notre visite à l’infirmerie, j’ai été touchée par l’attention que nos aînées manifestaient entre elles  durant le repas. Par exemple aller chercher à manger pour celles qui ne peuvent pas bouger. Elles étaient aussi à l’écoute des unes et des autres. Malgré le temps bien limité et chargé, nous avons pris le temps d’échanges avec les communautés. Elles nous ont partagé leur joie de vivre et de continuer leur mission. J’ai vu comment elles étaient contentes de nous montrer ce qu’elles font.

En plus des communautés, nous avons rencontré l’évêque du diocèse de Qacha. Il nous a exprimé sa joie de travailler avec nos sœurs dans son diocèse. Il se réjouit de tout ce que les sœurs font au niveau de la paroisse là où elles sont ainsi qu’avec leur peuple. C’est une fierté de nos sœurs.

Pour terminer notre séjour au Lesotho, le lundi 21 février, nous avons passé une belle et très « amusante » journée avec les sœurs. Cinq communautés se sont jointes pour manger ensemble. Le beau temps étant de la partie, nous avons pu manger et nous amuser à l’extérieur. Et lors de cette journée sœur Maria Andrée a accueilli les membres du conseil provincial en remettant à chacune un tablier, symbole du service à la manière de Jésus. Elle les a invitées à servir leurs sœurs par et avec amour. Aussitôt elles se sont mises à servir le dessert. Après le dessert, place aux chants, à la danse selon les cultures, les pays…Ce fut l’expression de nos richesses dans la diversité. Chacune a bien participé.

Voilà ce que nous avons vécu avec nos sœurs. Le Lesotho est un beau pays avec ses montagnes. Une halte était très intéressante pour contempler la beauté de la nature. Et pourquoi pas prendre des photos de souvenir ? Je me suis aussi laissé émerveiller par la beauté de leur liturgie lors d’une messe dominicale. Les gens ont de belles voix et chantent de tout leur cœur en dansant. »

Depuis le 25 février, c’est la visite des communautés de RSA principalement pour sœurs Jeannine et Julia. Je les ai accompagnées pour la visite des sœurs de Hlangwini, Flagstaff, Gwnasse et Besters. Sœur Claudia Ngema assurait presque tous les déplacements en voiture.

Nous avons également rencontré les 7 postulantes à Matkiwé et l’équipe de formation.

De plus amples informations de la visite en RSA vous seront communiquées dans les échos du mois de Mars.

Madagascar

Sessions ESDAC à Madagascar

« Les deux sessions se sont passées en visioconférence avec Jacques Frémiot (un membre du groupe ESDAC) qui a été empêché de se rendre à Madagascar. Malgré les coupures d’électricité et la connexion wifi parfois instable, tout s’est bien passé.

La  1ère session avec le Conseil provincial : du18 au 21 Février 2022

La 2ème session avec les responsables de communauté et le Conseil provincial : 23 au 26 Février 2022.

Les sœurs ont reconnu que c’est une chance pour la province de vivre cette session en début de mandat de la nouvelle Supérieure provinciale. De l’expression des désirs et des attentes de chacune, les feuilles de prière ont conduit le 1er groupe à apprendre comment exercer l’autorité à la manière de Jésus et le second groupe a retrouver comment être davantage au service de leurs sœurs.

Non seulement la session leur a permis de se connaître mutuellement en profondeur mais elle les a  aussi rendu plus solidaires et plus prêtes à s’embarquer ensemble pour un nouveau départ.

La Supérieure provinciale et son Conseil remercient véritablement le Conseil général qui a pris cette initiative pour l’accompagnement des provinces.

J’ai eu la joie de connaître Tananarive et quelques banlieues de la capitale de Madagascar. Depuis l’aéroport jusqu’à la fin de mon séjour, les sœurs ont été très accueillantes et disponibles. Je me suis sentie chez moi dans les communautés que j’ai visitées (Imerinafovoany, Soamanandrariny, Ivandry, Amboditsiry) et j’ai appris à manger le mets principal malgache : le riz.

J’ai remarqué aussi qu’il y a toujours beaucoup de monde dans la rue et les maisons sont construites très proches les unes des autres en hauteur pour gagner plus de place. Cependant le paysage est très beau surtout en voyant la ville de Tananarive avec des collines à l’intérieur de la ville et autour d’elle.

J’ai été très heureuse de ma mission à Madagascar. Je suis de retour à Montgeron depuis le 08 mars. » Sœur Marie Christine Ahadjitse

Ressourcement au Canada

Sœurs Josée Clémence et Bénédicte qui espéraient partir pour Janvier ont pu s’envoler pour le Canada le 05 mars. Cependant, elles commenceront leur temps de ressourcement au Centre Communautaire Quatre Saisons à partir de Septembre prochain. En attendant, elles pourront prendre du temps pour se reposer…

Temps de Carême

Depuis déjà une semaine, nous sommes entrées dans le temps de carême. Je voudrais donc profiter de cet envoi des échos en reprenant une des invitations du Pape François pour nous aider à vivre au mieux ce temps de préparation à la grande fête de Pâques. Dans son message pour le Carême 2022 qui s’appuie sur un extrait de la lettre de Saint Paul aux Galates (Gal 6, 9-10a), le Pape invite à ne pas se lasser de faire le bien, à poursuivre une charité concrète, c’est-à-dire à pratiquer « l’aumône avec joie », en prenant soin de ses proches, de ses frères et sœurs blessés sur le chemin de la vie. Il faut les rechercher et non les éviter ; appeler et non ignorer ceux qui veulent être entendus ; visiter et non abandonner ceux qui souffrent de la solitude. Il nous exhorte chacune à demander à Dieu « la patience constante du cultivateur pour ne pas renoncer à faire le bien, pas à pas »…

Puisse le Seigneur nous faire la grâce d’entendre ce message et de le mettre en pratique personnellement et en communauté.

«Le jeûne prépare le terrain,

 la prière l’irrigue,

 la charité le féconde»”

Sœur Maria Andrée Huveke

Supérieure Générale